Vous êtes ici
Accueil > Actualités > RETRAITE PAR POINTS : LES SALARIÉS DU COMMERCE ET DES SERVICES DISENT NON !!!

RETRAITE PAR POINTS : LES SALARIÉS DU COMMERCE ET DES SERVICES DISENT NON !!!

Depuis des décennies, réformes et contre-réformes des retraites se succèdent, avec un objectif commun aux différents
gouvernements : faire baisser le niveau des pensions et allonger la durée de cotisations. Au cœur de cette bataille se trouve le partage de la valeur ajoutée et la richesse produite par les salariés, que le patronat voudrait s’accaparer entièrement.
Dans le projet de loi qui arrivera début 2019, il s’agira, ni plus ni moins, de supprimer la retraite par répartition, qui fait jouer la
solidarité entre les salariés et les retraités, la solidarité entre les générations, pour la remplacer par un système par points.
Un système par points, c’est ne plus connaître à l’avance le montant de sa pension, ni la durée de cotisation, la valeur du point pouvant varier en fonction des aléas de l’économie. Ainsi, un salarié ayant cotisé 1000 points, aurait une pension de 1500€ par mois avec un point valant 1,50€, et si le gouvernement décide d’une valeur de 0,50 €, alors la même pension sera de 500€.
Il s’agit aussi d’en finir avec le code des pensions et avec les 42 régimes spéciaux, fruits de la lutte des cheminots, gaziers, des
salariés de l’énergie, fonctionnaires, etc. pour mieux supprimer leur statut. En prétendant égaliser les régimes, tous seraient tirés
vers le bas et tous perdront leurs droits et leurs acquis.
Les salariés du commerce et des services seraient les premières victimes de ce système. Dans un système par points, la durée de
cotisation n’existe plus, c’est le nombre de points qui détermine le moment du départ en retraite.
Les salaires les plus bas, les emplois précaires, pénibles seront les grands perdants et ces salariés devront travailler plus longtemps pour pouvoir percevoir, s’ils sont encore vivants, une retraite décente. Les femmes seront les premières touchées car elles
occupent en grande majorité des emplois à temps partiel et sous-payés.

La retraite par points,
c’est la mort et la misère !

La précédente contre-réforme des retraites avait fait reculer la retraite à 62 ans, pour celles ou ceux qui ont le nombre de
trimestres requis et à 67 ans pour celles ou ceux qui ne les ont pas. Elle va même passer à 63 ans en janvier 2019, avec en plus
la minoration de 10% sur les retraites complémentaires pour inciter les salariés à travailler plus longtemps. Ce mauvais coup
est issu de l’accord signé notamment par la CFDT en 2015.

L’espérance de vie en bonne santé s’élève à 64,9 ans pour les femmes et à 62,6 ans pour les hommes, nous ne connaîtrons
plus une retraite en bonne santé, nous allons mourir au travail !
Les salariés du commerce et des services ne veulent pas mourir au travail, ils veulent partir à 60 ans à la retraite et la vivre
dignement. Dans ce combat, les salariés du public et du privé sont dans le même bateau et doivent ensemble combattre la retraite par points dans l’unité du public et du privé. Il faut bloquer ce projet destructeur !!!
La volonté du gouvernement est de récupérer tout ce que la classe ouvrière a arraché au capital par le programme
du Conseil National de la Résistance et les luttes, pour tout redonner aux patrons et aux actionnaires.

Le financement du système de retraite par répartition existe :
Le CICE et le pacte de responsabilité, c’est 35 milliards d’€ !
Les exonérations de cotisations sociales patronales, c’est plus de 25 milliards d’€ !
La création d’un million d’emplois, ce sont 13 milliards d’€ !
L’égalité salariale femmes/hommes, c’est plus de 10 milliards d’€ pour la sécurité sociale en 2020 !
La lutte contre le travail dissimulé, c’est 6 milliards d’€ !
Un niveau de pension d’au moins 75% du revenu net d’activité (dans tous les cas d’un niveau au moins égal au SMIC).

La Fédération CGT du Commerce et des Services dit non à la retraite par points et revendique la retraite pour toutes et tous à 60 ans à taux plein. Elle appelle l’ensemble des salariés du commerce et des services à se mobiliser pour faire barrage à ce projet de contre-réforme, pour exiger :

Abrogation !

L’abrogation de toutes les mesures régressives
depuis 25 ans contre nos retraites.

Niveau de pension

Un niveau de pension d’au moins 75% du revenu net d’activité (dans tous les cas d’un niveau au moins égal au SMIC).

Régimes particuliers

Le maintien de tous les régimes de retraites, dont les régimes particuliers et le Code des pensions.

60 ans

La retraite à 60 ans pour tous à taux plein.

source ici

Tract retraite par points.pdf

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top
%d blogueurs aiment cette page :