Vous êtes ici
Accueil > Actualitées Darty IDF > Des salariés de la Fnac en chômage partiel dénoncent le “chantage” de la direction

Des salariés de la Fnac en chômage partiel dénoncent le “chantage” de la direction

fnac darty

Des salariés de la Fnac en chômage partiel dénoncent le “chantage” de la direction

VU DANS LA PRESSE – Des salariés de la Fnac en chômage partiel critiquent la direction qui, selon la CGT, entend verser la totalité du salaire des travailleurs au chômage partiel s’ils acceptent une modulation du temps de travail.

Un magasin de la FNAC (photo d'illustration)
Un magasin de la FNAC (photo d’illustration)Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Les salariés de la Fnac étant au chômage partiel pour cause d’épidémie du coronavirus, ne savent toujours pas s’ils pourront percevoir la totalité de leur paie pour le mois d’avril. L’entreprise ne s’est pour l’instant pas engagée à verser le complément de salaire qui n’est pas pris en charge pas l’État.
“On n’est pas dans l’illégalité, mais dans l’opportunité”, déclare un communiqué de la CGT de la Fnac publié ce mardi 21 avril. Pour l’instant, ces salariés perçoivent 70% de leur salaire comme le prévoit la loi mais pas le complément de salaire de 30% du salaire brut. “L’entreprise veut qu’on accepte l’accord sur la renégociation de nos horaires de travail lors de la reprise de l’activité, si on veut recevoir la totalité de notre salaire”, a expliqué à Franceinfo Marc Pietrosino de la CGT Relais à la Fnac.

Franceinfo a également pu consulter un document interne du 20 avril expliquant que le groupe Fnac-Darty prévoit en effet de garantir 100% du traitement des salariés en avril et jusqu’au 11 mai, date officielle du début du déconfinement, en échange de la négociation de l’accord de modulation et ce, afin d’“adapter le temps de travail des salariés en fonction du taux de fréquentation sur les 12 prochains mois”.

Des semaines à 43 heures ?

Cet accord est prévu pour durer un an, jusqu’au 10 mai 2021, et prévoit jusqu’à 43 heures hebdomadaires de travail pour les semaines hautes à forte activité. L’entreprise garantit “que les semaines de 43 heures ne soient pas accolées et que les semaines hautes ne dépassent pas le nombre de huit semaines consécutives“, précise le document.

Le groupe Fnac-Darty a répondu à Franceinfo que les discussions étaient en cours et qu’il souhaitait “que l’ensemble de nos salariés soient assurés du versement à 100% de leur salaire fixe pour les douze prochains mois”. De son côté, la CGT estime que le groupe a les capacités de verser la totalité des salaires sans avoir recours à un changement du temps de travail et taxe la Fnac “de faire des économies”, a déclaré Marc Pietrosino à Franceinfo.

Sources: https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/des-salaries-de-la-fnac-en-chomage-partiel-denoncent-le-chantage-de-la-direction-7800434664
Top
%d blogueurs aiment cette page :